La vision économique du Président Macron

Après un effacement médiatique relatif laissant un horizon au Premier ministre, le Chef de l’État a prononcé, dimanche soir, une allocution préalablement qualifiée de solennelle par les services de l’Élysée. Une vingtaine de minutes assez denses mais fort habilement assez floues pour que tout le monde – ou presque – y trouve son compte. Sur le fond politique, le Président nous a montré son art de la triangulation voire son talent pour se raccrocher au modèle du projet attrape-tout cher à un certain François Mitterrand à l’orée des élections législatives de 1978, souligne Jean-Yves Archer.

Le Covid-19 et l’idéologie « zéro mort » : fallait-il vraiment confiner les populations dans nos pays ?

La pandémie du Covid-19, ce coronavirus qui nous vient de la province chinoise de Hubei, a en quelques semaines ébranlé le monde entier. Tous les continents se sont trouvés touchés, les uns après les autres, à une vitesse extraordinaire. Pour tenter de freiner la propagation du virus, presque tous les gouvernements ont pris des mesures coercitives sévères consistant à confiner, chez eux, tous les habitants. Au nom de l’idéologie « zéro mort » la plupart des pays ont donc mis à l’arrêt leur économie, passant outre aux conséquences qui en résulteraient pour l’emploi et la santé de leurs entreprises. Par Claude Sicard, économiste, consultant international.

La fissuration géopolitique de l’UE post-COVID-19 entre rééquilibrage franco-italien et neutralisation germano-hollandaise

La crise à multiples facettes qui s’annonce, issue de la pandémie COVID-19, crise sanitaire, crise économique et inévitablement crise européenne, est aussi une crise géopolitique, Pour Pierre-Emmanuel Thomann, géopolitologue, elle doit être comprise comme une dynamique susceptible de modifier la hiérarchie du pouvoir dans l’Union européenne.

Entreprises et santé au temps du Covid-19 dans le monde

Alors que partout en Europe les syndicats s’inquiètent des conditions de travail des salariés, la question qui se pose avec gravité est celle de savoir si les entreprises font le choix de continuer à travailler au mépris, le cas échéant, des règles sanitaires. Privilégier l’activité économique ou la santé ? Tel est l’enjeu cornélien aujourd’hui qui se pose aux entreprises. Le point avec Patrick Martin-Genier.

La descente aux enfers de la finance

Georges Ugueux, fin observateur de la finance mondiale et ancien vice-président de Bourse de New York, publie cette année un nouveau livre La Descente aux enfers de la finance, préface de Jean-Claude Trichet aux éditions Odile Jacob. Il y décrit un système financier fragilisé, au bord de la rupture et prédit à l’horizon 2020 « un tsunami de la dette souveraine » engendrant une crise comparable à celle des subprimes en 2007. Une analyse qui sonne comme un avertissement pour les différents gouvernements et les acteurs du secteur économique et financier.