Emmanuel Macron

La prochaine élection présidentielle : Emmanuel Macron part à la découverte des besoins des Français

La France est dans une situation périlleuse, aux plans économique et social, et ne voilà-t-il pas qu’Emmanuel Macron entreprend sa campagne électorale comme si de rien n’était ? Il se propose d’effectuer un tour de France de deux mois pour « prendre le pouls du pays ». Il a appelé cela un « pèlerinage laïc ».

Loi française

Pourquoi ne pas soumettre le Président de la République à l’article 27 de la Constitution ?

À vocation parlementaire1, l’article 27 de la Constitution de 1958 aurait dû, par la force des choses, se « présidentialiser » avec l’élection d’Emmanuel Macron en 2017. C’est en tout cas l’horizon que permettait d’entrevoir la désignation d’un Président-hors-partis. Ce billet vise donc à repartir du discours de Bayeux du mois de juin 1946 pour en interroger l’actualité et ainsi comprendre pourquoi la mise en place d’un Président placé « au-dessus des partis politiques » trouve difficilement à s’appliquer en dépit de l’approbation criante d’une partie de l’électorat Français.