Illustration pâques et covid

Pâques 2021 : la France retient son souffle, partagée entre l’espoir et la crainte

Vendredi saint pour les chrétiens, au lendemain de l’annonce de nouvelles mesures pour lutter contre la pandémie qui endeuille la planète entière, la France retient son souffle, partagée entre l’espérance propre à la période du renouveau à la sortie de l’hiver, et la crainte de ne pas gagner la course engagée contre la troisième vague. Une fois de plus, c’est dans le courage et l’abnégation, l’empathie et l’appel à la solidarité de millions de nos concitoyens, qu’il faudra trouver les ressources pour lutter contre le fléau universel de l’heure présente.

Mémorial du Général Leclerc à Strasbourg

Le Serment de Koufra : un engagement et un attachement à la liberté et à la grandeur

Cette année 2021 marque les 80 ans du Serment de Koufra qui restera l’un des faits marquants de la guerre de libération de la France, après son invasion par la Wehrmacht. Il faut rappeler qu’il s’agit d’un serment prononcé le 2 mars 1941 par les troupes du colonel Leclerc, suite à leur victoire de la veille sur les forces mussoliniennes. Bien évidemment, le Serment de Koufra rappelle l’héroïsme et le rôle décisif de la fameuse « Colonne du Tchad » dans la libération de la France, notamment de Strasbourg ou encore de Paris. Cette épopée guerrière va d’ailleurs se poursuivre jusqu’à Berchtesgaden, le « Nid d’aigle » de Hitler…

Déclaration universelle des droits de l'homme

Les valeurs de l’universalisme du Liban à travers la France : « Charles Malik, co-auteur de la Déclaration universelle des droits de l’homme »

Universitaire, diplomate et homme politique, Charles Malik a joué un rôle prépondérant dans la rédaction de la Déclaration universelle des droits de l’homme. Tony E. Nasrallah revient sur le parcours d’un des plus grands intellectuels libanais du XXe siècle.

Pour une relecture du rejet de la Communauté française par la Colonie de Guinée et son indépendance en 1958

Suite à un entretien vidéo donné à la Revue politique et parlementaire, le professeur Roger Koudé approfondit dans cet article la question du sens des indépendances africaines et de leurs implications pour les relations futures avec la France. Au-delà de l’histoire, ce texte est un plaidoyer en faveur d’un partenariat nouveau qui permette de renforcer les liens entre la France et l’Afrique.