Catalogne : n’acceptons pas le séparatisme sur notre sol !

Argelès-sur-Mer doit être le siège d’une manifestation indépendantiste catalane le 19 décembre prochain. Alors que le gouvernement se dote d’une loi visant à combattre les séparatismes, et que nous traversons une phase épidémique mondiale, ces souverainistes se parent du soutien d’élus français pour tenir un rassemblement international, faisant fi des normes sanitaires. Pendant que notre pays prend lentement la mesure du danger du communautarisme islamiste, s’organise, sous nos yeux, en toute impunité, une autre menace pour l’unité nationale, prenant le visage du séparatisme catalan.

Séparatisme : Les discours passent, les actes restent.

Une semaine après le discours d’Emmanuel Macron, Laurence Taillade revient sur le projet de loi contre le séparatisme, témoignage criant selon elle de l’impuissance de l’Etat et de la complaisance de l’Education Nationale à l’égard des tenants d’un islam politique. En traitant ainsi différemment un communauté, l’Etat la met nécessairement au ban de la société.

Macron et le séparatisme

Accompagné de plusieurs membres du gouvernement, Emmanuel Macron s’est rendu à Mulhouse mardi dernier pour présenter des mesures contre la radicalisation et l’islam politique, ce qu’il appelle désormais le « séparatisme islamiste ». Réaction de Jacky Isabello cofondateur de l’Agence de communication Coriolink.