Allah est grand la République aussi

Enfant de l’immigration, Lydia Guirous a fui la guerre civile en Algérie. Elle s’est envolée vers le pays qu’elle a toujours aimé : la France de ses rêves, la France laïque, une République qui reconnaît tous ses citoyens dans leur diversité et non selon leurs communautés. Comment ne pas chérir un pays qui a érigé
Abonnez-vous ou connectez-vouspour lire la totalité de cet article.