L’Opération Turquoise au Rwanda : de la controverse médiatique à la recherche scientifique

Depuis plus de vingt ans, la presse française multiplie les récriminations contre l’opération Turquoise à tel point que la culpabilité et la responsabilité des soldats français dans le génocide de 1994 au Rwanda semblent aujourd’hui indéniables. Pour certains, il est même inconvenant de questionner cette culpabilité et cette responsabilité. Pourtant, la recherche autorise sans cesse
Abonnez-vous ou connectez-vouspour lire la totalité de cet article.