3 minutes pour comprendre – 50 défis et enjeux de la géopolitique de la France

« Il est deux catégories de Français qui ne comprendront jamais l’histoire de France : ceux qui refusent de vibrer au souvenir du sacre de Reims ; et ceux qui lisent sans émotion le récit de la fête de la Fédération ». Cette phrase de Marc Bloch dans L’étrange défaite en 1940 introduit à bon escient l’ouvrage de Pascal Boniface.

« De tels propos sont-ils désuets ? », « Peut-on encore aujourd’hui être fier d’être Français sans apparaître comme ringard, dépassé par les évènements, sans emprise sur les réalités internationales d’un monde globalisé qui se joue des frontières et des liens nationaux ? » se demande Pascal Boniface. C’est avec un regard avisé et lucide, animé par son profond attachement à son pays, qu’il déroule dans cet ouvrage le processus suivi par la France pour nouer ses relations avec le monde extérieur au fil des siècles. Quelle place occupe-t-elle dans le monde ? Quels sont ses facteurs d’attractivité susceptibles de démultiplier son influence et ceux qui structurellement y constituent un freinage ?

Il fait ressortir les points forts et les faiblesses de la construction géopolitique de la France à chaque étape historique depuis la création du Royaume de France, la lignée des rois de France, l’ère napoléonienne, le Second Empire, la politique menée au cours des IIIe et IVe République et celle conduite par chacun des présidents de la Ve République créée par de Gaulle et jusqu’à Emmanuel Macron qui se réclame du gaullo-mitterrandisme, doctrine stratégique définie par de Gaulle, reprise par François Mitterrand. Les relations entre la France et les États-Unis sont analysées comme une alliance sans aliénation, qui garde une marge de manœuvre et une certaine indépendance face à un « protecteur intrusif » : l’adoption de la force nucléaire dissuasive pour assurer sa sécurité face à l’URSS à l’époque sans dépendre « du parapluie nucléaire américain » en est une preuve. L’analyse de la construction européenne souligne la force et le moteur du couple franco-allemand, les complications rencontrées depuis l’élargissement de l’Europe et la situation face aux difficultés économiques. Est également décryptée ce qu’on appelle la « Françafrique » qui se veut assumer l’histoire et anticiper le futur ; puis il aborde la politique moyen-orientale marquée par des liens équilibrés avec les pays arabes et Israël : ses bons rapports avec les pays arabes n’ont pas empêché ses liens bien ancrés avec Israël, en dépit des désaccords entre Tel-Aviv et Paris sur la question palestinienne. Les relations avec la Chine suivent une politique spécifique. Concernant la Russie, Pascal Boniface se demande si ce pays est « un partenaire ou un défi stratégique » ? En dépit de sanctions à l’encontre de Moscou, décidées avec les autres pays européens, Paris conservera un dialogue constant avec Poutine qui se plaint cependant d’un alignement européen et français sur les États-Unis. Par ailleurs, la France vise à développer ses relations avec chacune des puissances asiatiques. Avec l’Inde, elle cherche depuis longtemps les conditions d’un partenariat approfondi. L’Indopacifique est devenu un nouveau concept géopolitique. Par ailleurs, la France et l’Espagne plaident pour un rapprochement avec l’Amérique latine. Reste à redéfinir une perspective qui soit perçue comme originale pour les pays latino-américains.
Pascal Boniface passe en revue les points forts et les faiblesses dans les domaines sectoriels (industrie, technologie, intelligence artificielle, agriculture, transports), la longue tradition aéronautique et spatiale de la France, sa dépendance énergétique extérieure et la problématique du nucléaire entre outil d’indépendance et questions de sécurité. Enfin, il aborde la nécessité de préserver la performance dans le domaine de la santé. Dans la partie intitulée « soft power », l’auteur évoque la question des « droits de l’homme entre mythe et réalités », la place des intellectuels, il souligne les atouts majeurs du tourisme, de la gastronomie française, du luxe, du réseau culturel, de l’enseignement et de la francophonie, sans oublier le sport. Il déplore, néanmoins, la difficile résistance du cinéma français.

De l’interrogation sur la place de la France dans le monde pourraient découler deux autres questions : premièrement, quels intérêts doit-on défendre, quelles positions doit-on faire valoir et quelles valeurs doit-on promouvoir ? Ensuite, quels moyens mettons-nous en œuvre à cette fin ?
Ce livre, agrémenté de nombreuses et admirables illustrations, offre au lecteur une synthèse claire et lucide des défis et enjeux de la géopolitique de la France. C’est un ouvrage de synthèse, instructif, abordable, à conseiller aussi bien à tous ceux qui s’intéressent à la géopolitique de la France, qu’aux professeurs, étudiants et lycéens.

Katia Salamé-Hardy

3 minutes pour comprendre
50 défis et enjeux de la géopolitique de la France
Pascal Boniface
Le courrier du livre, 2021, 160 p.- 21,90 €