Les femmes sont-elles l’avenir des entreprises françaises ?

Au moment où la presse économique commente abondamment l’éviction houleuse d’Isabelle Kochner de la présidence d’ENGIE, la seule femme qui était à la tète d’une entreprise du CAC 40, cette question peut paraitre saugrenue, mais nous allons voir avec l’analyse de Claude Sicard, économiste et consultant international, que cette interrogation mérite réflexion.