Statue Napoléon Bonaparte

Bonaparte, l’esclavage et la France – Le bicentenaire entre mémoire et histoire

Alors que pour certains Napoléon Bonaparte est l’un des plus grands hommes d’État que la France ait connu, pour d’autres il incarne un pouvoir autoritaire et le rétablissement de l’esclavage. Jean-Marc Ayrault nous rappelle que l’histoire de France n’est pas un bloc qu’il faudrait accepter ou rejeter, mais un tout qu’il faut comprendre et nuancer.

Drapeau libanais se décomposant sous forme d'oiseaux

Par-delà la volonté de puissance…

Le Centenaire de la naissance de l’État du Grand Liban s’est vu précédé par la tragédie de la double explosion du 4 août à Beyrouth. Comment ne pas y voir une propédeutique à la si difficile – sinon quasiment impossible – renaissance d’un pays qui n’a pas fini, depuis les années de la guerre civile, de tenter de se remettre debout ? Comment ne pas y voir surtout comme une condamnation à la pérennité de la mémoire traumatique, ou encore à cet absurde mythe du phénix dont les Libanais ont, très étrangement, toujours tiré fierté ?

Franco : un passé qui ne passe pas

Au premier semestre 2021, les députés du Parlement espagnol devront approuver ou non la nouvelle loi de « Mémoire Démocratique », visant à clore définitivement le chapitre de la Dictature franquiste ayant commencé avec la Guerre civile. Mais il n’est pas certain que cette loi permettra à l’Espagne de mieux accepter son passé, comme le souligne Nathan Le Guay, qui y voit davantage le fruit d’une époque où l’unité et l’identité de la Nation espagnol sont remises en cause.