Un nouveau monde ?

Prise de conscience des Occidentaux du poids de la Chine et de sa montée en puissance, radicalisation des tensions sino-américaines, limites et lacunes des organisations internationales telles que l’ONU et l’OMS, absence de coopération et de solidarité entre les pays membres de l’Union européenne, la crise du coronavirus agit comme un révélateur. Charles Zorgbibe, spécialiste des relations internationales, analyse la nouvelle donne géopolitique créée par la pandémie de Covid-19 qui accélère des mutations déjà en cours.

La communication chinoise à l’aune de sa superpuissance

Alors que l’Occident est traversé par des mouvements politiques susceptibles de profondément le déstabiliser et qu’il doit affronter une crise économique qui s’annonce tenace, la Chine semble, à la sortie de la crise mondiale engendrée par le coronavirus, encore plus puissante. Si l’économie de l’empire du Milieu étaye cette hypothèse, un autre marqueur permet de la confirmer : sa nouvelle communication affirmée et décomplexée.

Le Covid-19 et l’idéologie « zéro mort » : fallait-il vraiment confiner les populations dans nos pays ?

La pandémie du Covid-19, ce coronavirus qui nous vient de la province chinoise de Hubei, a en quelques semaines ébranlé le monde entier. Tous les continents se sont trouvés touchés, les uns après les autres, à une vitesse extraordinaire. Pour tenter de freiner la propagation du virus, presque tous les gouvernements ont pris des mesures coercitives sévères consistant à confiner, chez eux, tous les habitants. Au nom de l’idéologie « zéro mort » la plupart des pays ont donc mis à l’arrêt leur économie, passant outre aux conséquences qui en résulteraient pour l’emploi et la santé de leurs entreprises. Par Claude Sicard, économiste, consultant international.

Contrôle et prévention des épidémies. Le modèle chinois est-il reproductible ?

Alors que les mesures prises contre le Covid-19 commencent à peine à s’assouplir en Europe et aux États-Unis, la Chine – elle – a déjà annoncé sa victoire sur l’épidémie. Ainsi, dès le 8 avril 2020, la quarantaine totale s’est achevée à Wuhan et dès le 1er mai, la Cité interdite, le site touristique fermé […]

Hong Kong, une cité bouillonnante à la charnière des empires mutants

Ancienne colonie britannique, Hong Kong traverse depuis juin dernier sa plus grave crise politique depuis sa rétrocession à la Chine en 1997. Pour comprendre ces six mois de contestations et d’affrontements, Thomas Flichy de La Neuville revient sur les origines militaires de Hong Kong et sur la nature profonde de cette ville.