Union européenne

Démocratie contre supranationalité : la guerre des juges aura bien lieu

L’Union européenne est actuellement traversée d’étincelles. Le torchon brûle entre l’Union et les États-membres et entre les institutions européennes elles-mêmes. Et rien ne va plus entre juges européens et juges nationaux. C’est ainsi que la Commission engage une procédure en manquement contre l’Allemagne à propos d’une décision du Tribunal constitutionnel allemand concernant le rachat d’obligations publiques par la Banque centrale européenne et que, au même moment, le Parlement européen vote une résolution contre la Commission pour sa lenteur à sanctionner les violations des « valeurs » européennes commises, selon lui, par certains États membres.

Assemblée Nationale

Peuple souverain, le retour

Le débat entre Marie-Françoise Bechtel pour République Moderne et André Bellon pour l’Association pour une Constituante, qui devait avoir lieu à l’Ecole Normale Supérieure le 6 novembre dernier et qui avait dû être reporté en raison des mesures sanitaires pourra, espérons-nous, se tenir à la rentrée de septembre. D’ici là, leur échange pour lancer le débat et qui fera aussi intervenir quelques « interpellateurs ».

Au fondement de l’échec de nos institutions : la dérive présidentialiste

En ces temps troublés de notre vie politique et sociale, d’aucuns aiment rappeler l’ancrage que constituent nos institutions et notamment notre Constitution. Les mêmes mettent en exergue l’insolente stabilité du régime, en dépit des tumultes sociaux, sanitaires et désormais économiques, que doit affronter le quinquennat Macron (est-ce si souhaitable d’un point de vue démocratique, est ce que l’illégitimité électorale du fait d’une élection par « effraction » ne devrait pas justifier la tempérance plutôt que la concentration des pouvoirs ?).

1870-2020 : Cent cinquante ans de la proclamation de la République – Suite

A l’occasion des 150 ans de la proclamation de la République, l’Observatoire de la vie politique et parlementaire et le Comité Carnot, avec la participation de l’Observatoire des institutions, administrations et collectivités, ont rédigé un « cahier républicain ». La Revue Politique et Parlementaire a décidé d’en publier les contributions. Aujourd’hui « Proclamer la République », par Benjamin Morel.