Aéroport international de Kaboul

L’allégresse des Talibans

Un jour avant l’échéance fatidique du 31 août 2021, l’image du dernier soldat américain s’apprêtant à quitter l’aéroport international Hamid Karzai restera gravée dans la mémoire universelle comme le symbole d’une déroute complète, tout comme les tirs de kalachnikov et le feu d’artifice tiré par les Talibans dans le ciel de Kaboul pour célébrer leur retour à la tête de l’Afghanistan, 20 ans après avoir été chassés du pouvoir dans une atmosphère de libération, quand tous les possibles semblaient alors s’ouvrir pour des populations épuisées par des décennies de combats sur fond de ruines et de dévastation…

Kaboul sur la carte

Réflexions sur la chute de Kaboul, une tragédie au cœur d’un été dramatique…

Dans le kaléidoscope des images diffusées par les médias, on peut mesurer les différences d’appréhension face aux évènements majeurs qui jalonnent le cheminement de l’humanité, et pour tous ceux qui sont sensibles aux leçons du passé, de l’Histoire avec un grand H si l’on préfère, l’actualité éveille des comparaisons et des échos souvent douloureux mais toujours significatifs…

Homme armé

Afghanistan : Les talibans sont-ils réellement une menace ?

A l’époque où l’escalade des tensions et des provocations entre les Etats-Unis et la Corée du Nord faisaient craindre une guerre à beaucoup d’observateurs, nous écrivions qu’il n’en serait rien (Cf. Figaro 01/12/2017, Faut-il craindre une guerre entre les Etats-Unis et la Corée du Nord ?). Aujourd’hui, les mêmes s’alarment du retour des talibans à Kaboul, y voyant une menace – excusez du peu – pour la sécurité du monde ! Qu’en est-il réellement ?

Drapeau Afghanistan

Un été de déroute ?

Au cœur du mois d’août et d’un été 2021 irrémédiablement gâché par le variant Delta, la fête de l’Assomption en France aura été voilée par une actualité d’une rare gravité dans un monde lourd de menaces, qui augure une rentrée agitée et périlleuse tant sur le plan intérieur que sur le théâtre extérieur.