Recherche scientifique

Pourquoi la crise de la Covid-19 doit nous conduire, selon John Ioannidis, à améliorer toujours davantage l’efficacité de la recherche scientifique

Professeur de médecine, d’épidémiologie et de santé publique à l’université de Stanford, également co-directeur du Meta-Research Innovation Center at Stanford (METRICS), John Ioannidis est considéré comme l’un des plus brillants chercheurs scientifiques au monde dans les domaines d’études qui sont les siens. Il a récemment co-écrit une étude, largement relayée dans les médias, concluant à l’impossibilité d’établir de manière absolument irréfutable l’efficacité plus grande des mesures les plus coercitives (confinements, fermetures de commerces, etc.) par rapport aux mesures moins contraignantes pour lutter efficacement contre la Covid-19.

Napoléon

Ombres et lumières

Dans l’opacité de la fin du mois d’avril et du début de mai, à l’approche d’un été dont nul ne sait s’il répondra ou non aux attentes et espoirs d’une évolution positive de la pandémie, jamais l’actualité distillée avec plus ou moins d’objectivité par les médias n’aura été aussi lourde de contrastes et de signes avant-coureurs de grands bouleversements…

Versailes chapelle royale

Les ors retrouvés de la Chapelle royale de Versailles ou les vertus de la transmission en période de désarroi…

Nul ne soulignera jamais assez les vertus de la transmission et la formidable source d’inspiration que peut offrir l’Histoire en ces temps de tourmente mondiale et d’affolement de nos boussoles, sous des cieux bouleversés par le changement des saisons et la course inexorable des jours et des nuits depuis le début de cette pandémie.

Bienvenue au pays des shadoks !

Douce et belle France, du haut du ciel, de Voltaire à Claude Pieplu, le regretté père des shadoks, en passant par Beranger  tous les penseurs et pamphlétaires qui ont illustré au long des siècles le formidable sens de l’humour et de la résilience du peuple du royaume hexagonal, doivent se réveiller et sourire, en dépit de la gravité de l’heure, et songer qu’heureusement il y a bien longtemps que le ridicule ne tue plus sur cette terre qui s’ éveille au renouveau, en ce 20 mars 2021… Par Eric Cerf-Mayer.