La communication chinoise à l’aune de sa superpuissance

Alors que l’Occident est traversé par des mouvements politiques susceptibles de profondément le déstabiliser et qu’il doit affronter une crise économique qui s’annonce tenace, la Chine semble, à la sortie de la crise mondiale engendrée par le coronavirus, encore plus puissante. Si l’économie de l’empire du Milieu étaye cette hypothèse, un autre marqueur permet de la confirmer : sa nouvelle communication affirmée et décomplexée.

Le Covid-19 et l’idéologie « zéro mort » : fallait-il vraiment confiner les populations dans nos pays ?

La pandémie du Covid-19, ce coronavirus qui nous vient de la province chinoise de Hubei, a en quelques semaines ébranlé le monde entier. Tous les continents se sont trouvés touchés, les uns après les autres, à une vitesse extraordinaire. Pour tenter de freiner la propagation du virus, presque tous les gouvernements ont pris des mesures coercitives sévères consistant à confiner, chez eux, tous les habitants. Au nom de l’idéologie « zéro mort » la plupart des pays ont donc mis à l’arrêt leur économie, passant outre aux conséquences qui en résulteraient pour l’emploi et la santé de leurs entreprises. Par Claude Sicard, économiste, consultant international.

La présidence Macron ou la quête du Graal symbolique

Durant sa campagne électorale et les deux premières années de son quinquennat Emmanuel Macron évoquait constamment deux « valeurs » dans ses discours pour légitimer son action : « l’efficacité », pour dire son pragmatisme et sa différence aux autres dirigeants politiques, notamment son prédécesseur, et « la mobilité », ayant même associé son nom […]

La soupe du pouvoir Macron : un vieux pot et des vieux potes

De chaque crise émergent femmes et hommes décrits en héros. D’eux exulte notre besoin insatiable de mythologie. Naissent également des boucs émissaires, incessante illustration du besoin des sociétés de désigner des coupables pour tenter de réconcilier le corps social majoritaire sur les cendres de leurs prétendues turpitudes. Pour Jacky Isabello, fondateur de l’Agence Coriolink, la crise du Covid-19 n’échappera pas à la règle du coupable.

Après la pandémie une renaissance politique européenne pour conjurer une dislocation

Régis Passerieux, directeur du Master management des politiques publiques de l’HEIP et  Stéphane Rozès, président du Cap (Conseils, analyses et perspectives), émettent des propositions pour accompagner les réorientations économiques et sociales d’une réforme institutionnelle communautaire.

Sécurité sanitaire et sécurité alimentaire : mêmes enjeux, mêmes défis. Le risque d’une crise alimentaire majeure, conséquence du Covid-19 ?

Le Covid-19 a engendré une crise sanitaire mondiale sans précédent par la rapidité de sa propagation et de son évolution. Jacques Brulhet, Vice-président de l’Académie d’agriculture de France et Papa Abdoulaye Seck, ancien ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural du Sénégal et membre de l’Académie d’agriculture de France, craignent que cette crise sanitaire n’engendre une crise alimentaire et humanitaire encore plus grave, notamment pour les pays du sud, et s’interrogent sur la « survie » de la mondialisation des marchés agricoles. L’interdépendance risque d’être sacrifiée, et l’absence de solidarité entre les pays érigée en règle, redoutent-ils.