Un nouvel acte manqué de décentralisation

Pour de nombreux citoyens, l’Etat et ses administrations sont responsables d’une décentralisation devenue illisible. Plusieurs association d’élus plaident, quant à elles, pour un acte III de la décentralisation. Mais la réforme qui semble se dessiner fait craindre à Benjamin Morel que le mille-feuille territorial ne devienne un kouign-amann breton au feuilleté anarchique et opaque. Explication.

Une crise institutionnelle ?

La crise des « gilets jaunes » est d’abord sociale. Toutefois, on ne peut nier qu’elle représente aussi un nouveau tremblement au cœur du séisme qui secoue aujourd’hui toutes les démocraties occidentales. La remise en cause du régime politique, l’impression de ne plus avoir voix au chapitre et le constat d’une impotence étatique devant les […]