Guerre et médias

La désinformation et la guerre dans les démocraties : ou l’opinion publique contre le débat public

La très répandue thèse kantienne de la « paix démocratique » s’appuie sur le présupposé calcul rationnel du citoyen réticent à un engagement dans les conflits armés. C’est oublier que la donne a changé depuis la mise en œuvre de la « révolution dans les affaires militaires ». C’est ce qui nous amène à rechercher la causalité de la désinformation dans un contexte d’engagements militaires à coût humain allié négligeable, et lorsque le pouvoir politique engage une idéologie contre un ennemi planétaire. Reste que la démocratisation et la saturation informationnelles ont entraîné un changement de paradigme remettant en cause le monopole du pouvoir de désinformer, mais permettant dans le même temps de radicaliser l’opinion publique et de faire échec à un véritable débat public.

Médecine et médias

Entre XIXe et XXIe siècle : peut-on être médecin et journaliste ?

S’exprimer dans les médias tout en exerçant la médecine… cela est-il bien compatible ? La question se pose aujourd’hui tant la présence des médecins sur les écrans a pu surprendre nombre d’observateurs. Tout autant que l’espace occupé, certains ont pu s’émouvoir des oppositions, entre ceux et celles qui avaient pourtant été convoqués par des médias très « en demande » pour exprimer le point de vue de la science… Il y a un siècle, être pleinement médecin et journaliste était pourtant tout à fait assumé. Au sein d’une presse médicale particulièrement active, nombre de praticiens écrivaient pour la science et la santé publique sans perdre de vue néanmoins leurs intérêts bien compris.

Discours

Les experts dans le débat public : un abus de position dominante ?

L’intervention croissante de l’État a donné aux questions économiques et sociales une place de plus en plus importante dans le débat public. Cette tendance a débuté dès l’entre-deux-guerres ; elle a été confortée par le consensus keynésien forgé à la Libération ; elle n’a pas véritablement été remise en cause par la libéralisation relative de l’économie qui, depuis 40 ans, coexiste, dans un rapport en apparence contradictoire, avec une augmentation sensible des dépenses publiques et le développement des mécanismes de protection sociale.

Droit écologique

La condition de la paix sociale

Au début, il y a eu cette taxe carbone soi-disant écologique, autoritaire, inégalitaire. Et portés par une force plus grande que nous, avec des centaines de milliers d’autres à travers toute la France, nous nous sommes retrouvés sur les ronds-points… Nous aurions pu tourner en rond, mais peut-être que, finalement, nous allons créer ensemble un chemin d’égalité et de justice pour tous !

Groupe de personnages observé par des caméras

La démocratie de l’expression – Ou le nouvel âge de l’opinion publique

Trop souvent encore, pour beaucoup, « l’opinion publique », ce sont seulement les sondages. Or, chaque jour, des millions de personnes s’expriment librement sur Facebook, Twitter, LinkedIn, sinon sur Instragram ou désormais Tik Tok. Il faut en prendre acte et caractériser ce nouvel âge de l’opinion, qui lui redonne un rôle très actif, pour le meilleur et pour le pire.

Membres de l'Assemblée

Les espaces du débat public au XIXe siècle

La genèse de l’espace public actuel date des Lumières, lorsque le Parlement britannique invente les règles du débat politique contradictoire et les jansénistes français ouvrent un débat à la jonction du politique et du religieux, mais aussi lorsqu’à travers toute l’Europe occidentale se développent les académies, les salons, les cercles, les clubs et les cafés qui commentent les affaires de l’État et les articles de la presse d’opinion et qui peuvent à leur tour voir leurs échanges relayés et publicisés.