Afghanistan : et si la communauté internationale laissait enfin une chance aux solutions régionales ?

Des milliers de morts, des milliards de dollars engloutis pour remplacer les talibans par les talibans. Vingt ans après le début des opérations, le 31 août 2021 a marqué l’échec des Etats-Unis qui ont dépensé plus de 750 milliards de dollars (680 milliards d’euros) dans cette guerre, la plus longue de leur histoire, alors que près de 2 000 soldats américains n’en sont jamais revenus. Par Nathalie Goulet, sénateur de l’Orne.

« La Maison des journalistes est un baromètre de la situation de la liberté de la presse dans le monde »

Au nom de la liberté de la presse et de la liberté d’expression au sens large, la Maison des journalistes accueille et accompagne, depuis 2002, des professionnels des médias persécutés dans leur pays pour avoir informé leurs concitoyens. Darline Cothière, directrice de la Maison des journalistes, répond aux questions d’Arnaud Benedetti.

Ali Maisam Nazary : « En nous soutenant, vous vous donnez une ultime possibilité d’en finir avec le terrorisme global »

Afin d’aider nos lecteurs à mieux comprendre la situation réelle de l’Afghanistan, Gaël-Georges Moullec a recueilli les propos d’Ali Maisam Nazary à l’occasion de sa venue en France. Le responsable des relations extérieures du Front de résistance nationale d’Afghanistan (NRF) revient notamment sur la naissance et l’action de son mouvement dirigé par Ahmad Massoud, fils du célèbre commandant Ahmed Shah Massoud, assassiné le 9 septembre 2001 par Al-Quaïda.

Représentation du monde sur un échiquier

Il est plus tard que tu ne le crois…

Alors que les cadeaux préélectoraux présidentiels et gouvernementaux se succèdent chaque jour comme des cautères sur une jambe de bois, de même que les propositions « des » oppositions, les uns et les autres ne manquant pas de  démagogie ; alors que des rêveurs sans doute bien intentionnés expliquent que, décidément, tout doit être subordonné à la lutte contre le réchauffement climatique, sans qu’ils puisent préciser ce qui relève de la nature seule – contre quoi on ne peut rien, comme depuis des centaines de milliers d’années – ou de l’action des hommes…des événements se produisent sur la planète, dont les conséquences risquent d’être graves pour nous et nos descendants.

Aéroport international de Kaboul

L’allégresse des Talibans

Un jour avant l’échéance fatidique du 31 août 2021, l’image du dernier soldat américain s’apprêtant à quitter l’aéroport international Hamid Karzai restera gravée dans la mémoire universelle comme le symbole d’une déroute complète, tout comme les tirs de kalachnikov et le feu d’artifice tiré par les Talibans dans le ciel de Kaboul pour célébrer leur retour à la tête de l’Afghanistan, 20 ans après avoir été chassés du pouvoir dans une atmosphère de libération, quand tous les possibles semblaient alors s’ouvrir pour des populations épuisées par des décennies de combats sur fond de ruines et de dévastation…

Arnaud Benedetti

L’édito d’Arnaud Benedetti avec notre partenaire Radio Orient

C’est ce sourire aux lèvres dont il ne se départit jamais que Joe Biden a justifié le retrait américain d’Afghanistan ce 16 Août. Ce sourire était de trop, il était non seulement de trop, mais il portait toutes les marques d’une forme d’inconsistance aussi sûre d’elle-même que le cynisme dont il trahissait l’élan décomplexé. Cette administration se lave les mains de vingt années de guerre… in fine perdue.