Emmanuel Macron

Chronique présidentielle : Quand Emmanuel Macron craint de ne pas être au second tour

Emmanuel Macron n’est pas candidat… pas encore… ou alors candidat sans le dire, façon François Mitterrand en 1988. Son entourage élyséen a toutefois fait savoir aux journalistes de France info qu’il ne participerait pas aux débats de premier tour. Une stratégie destinée à le placer au-dessus de la mêlée ? Pas seulement…

Économie française

Réindustrialiser la France : un enjeu majeur pour les candidats à la présidentielle

La campagne présidentielle entre à présent dans sa phase active mais l’acteur principal, notre Président de la république, ne s’est pas encore manifesté. Comme dans toute campagne électorale, on va voir les candidats afficher des objectifs très variés assignés aux combats qu’ils se proposent de mener : Jean-Luc Mélenchon milite pour procéder à une refondation européenne, Marine Le Pen veut « rendre aux Français leur pays », Valérie Pécresse met en avant sa capacité à maîtriser les comptes de la nation, et Eric Zemmour veut empêcher que notre pays n’en vienne à perdre son âme.

Emmanuel Macron

Chronique présidentielle : Macron 2022 ou la stratégie du parasite politique

Emmanuel Macron, candidat non encore déclaré, multiplie les déplacements et les thématiques. Lundi, à Nice, il s’est exprimé sur la sécurité. Pourquoi, en pleine crise du Covid, et alors que les médias ne parlent que d’Omicron et de passe vaccinal, décider d’un déplacement consacré à la sécurité ? Et pourquoi à Nice ? En d’autres termes : quelle est la stratégie d’Emmanuel Macron ?

Les Républicains

Chronique présidentielle : Eric Ciotti, seul contre tous

Le troisième débat des Républicains n’a rien apporté de très nouveau, à l’exception d’une séquence fort révélatrice, où les candidats ont été amenés à commenter la diatribe ultra-violente du centriste UDI Jean-Christophe Lagarde à l’encontre d’Eric Zemmour : « M. Zemmour, si Pasqua était là, il te filerait une balle dans la tête. » Petit retour sur une série de vilénies et d’hypocrisies bon teint.

Bernard Tapie, la communication comme va-tout

Une phrase totem me revient en mémoire. Celle d’André-Georges Haudricourt, le père de l’ethnobotanique : « N’importe quel objet, si vous l’étudiez correctement, toute la société vient avec. » C’est sans doute possible en faisant de cet objet Bernard Tapie. Car le « winner des années 80 », s’il est le symbole de toute une époque de l’Histoire de France, peut aussi être perçu comme le précurseur de la suivante dont il annonce les bouleversements.

Eric Zemmour

Le problème de l’identité dans la course à l’Elysée

Eric  Zemmour, avec le lancement très médiatisé  de son dernier  ouvrage « La France n’a pas dit  son dernier mot »  est entré comme par effraction dans la campagne électorale. Il est arrivé  le 18 septembre au  Palais des Congrès de Nice sous les applaudissements et les cris de «  Zemmour président ». Mais le polémiste vedette de CNews ne s’est pas encore prononcé sur ses intentions : « Ce n’est pas ce soir, a-t-il dit, que je me prononcerai »…

Jean-Luc Mélenchon et Eric Zemmour

Chronique présidentielle : Le débat Zemmour-Mélenchon

Un long filage, parfois cacophonique, de références historiques et de désaccords idéologiques a opposé deux figures antisymétriques de la vie politique et médiatique française, Jean-Luc Mélenchon et Eric Zemmour, durant deux heures, hier soir, sur BFMTV. Les deux adversaires étaient venus pour en découdre, ce qui pouvait laisser entendre que l’un des deux serait vainqueur par K.O. Il n’en a rien été. Un match un peu poussif, parfois même ennuyeux, mais honnête et mené dans les règles de l’art. Bilan : une victoire aux points de Jean-Luc Mélenchon, d’une courte tête.

La chronique présidentielle de Frédéric Saint Clair – Eric Zemmour : Quelles perspectives, Quelle stratégie ?

A mesure que l’automne approche, la candidature d’EricZemmour en vue de l’élection présidentielle 2022 se précise. Une candidature qui divise autant qu’elle enthousiasme. Une candidature qui questionne également, et qui devrait commencer par questionner le principal intéressé, dont on peut légitimement se demander si les premiers pas en tant que stratège politique sont à la hauteur de ses aptitudes de chroniqueur et d’essayiste.

2022 : Marine Le Pen ou Eric Zemmour ?

La droite hors les murs se passionne pour un phénomène médiatique, qu’elle rêve en phénomène politique : Eric Zemmour. Une option suffisamment crédible aux yeux des journalistes politiques parisiens pour que l’hebdo de la gauche libérale, L’Express, lui consacre sa Une, et un long article de 8 pages. Article négatif ? Article militant ? Oui, certes. Mais l’article est révélateur. On ne dissèquerait pas ainsi la structure de la galaxie zemmourienne – quand bien même l’audimat frôlerait les 800 000 téléspectateurs certains soirs – si la tentation présidentielle n’était qu’une faribole. Par Frédéric Saint Clair.