Etats-Unis et OTAN

Sortir de l’OTAN

« Crise grave », « mensonge », « duplicité », « rupture de confiance », « mépris »… Notre ministre des Affaires Etrangères, JY Le Drian (quid du président ?), n’a pas eu de mots assez durs pour traduire l’attitude des Etats-Unis et l’Australie dans la vente de sous-marins qui avait été contractée. La France a même procédé au rappel de ses ambassadeurs de ces pays « alliés ». Il serait temps selon nous de se retirer à nouveau de l’OTAN. Mais cette fois-ci définitivement.

Drapeaux de la Chine et des Etats-Unis

La géopolitique pousse la diplomatie vers des sommets

A nouvelle administration américaine, nouvel outil de diplomatie. Pour tenter d’analyser ce qui se mène dans la compétition géopolitique sino-américaine, venons-en à la partie en coulisse où se dissimulent derrière les photos des sommets nouveaux formats : 2+2 ; conférence virtuelle entre « alliés », les déclarations consensuelles ou d’Artagnantesques « Les Etats-Unis pour tous, tous avec les Etats-Unis ».

Can America be really back?

Dans son premier discours de politique étrangère, prononcé le 4 février dernier et qui confirme ses déclarations précédentes, le président américain Joe Biden annonce que les États-Unis étaient désormais de retour sur la scène internationale. Si le président Biden n’a cessé de manifester la volonté de permettre à son pays de reprendre sa place à l’international, en a-t-il réellement les moyens et la stratégie adéquate ? Roger Koudé tente de répondre à cette question.

Acta est fabula

En ce 21 janvier 2021, 228e anniversaire de la décapitation de Louis XVI le bienfaisant, des messes pour le repos de l’âme du Roi très Chrétien Martyr sont célébrées ici et là à travers la France, réunissant les tenants nostalgiques d’une longue tradition mémorielle. Qui se souvient encore que c’est grâce a son appui que les colons insurgés contre son homologue britannique George III doivent en grande partie leur indépendance ? Dans le kaléidoscope d’images parvenues au lendemain de la prestation de serment du 46e Président des États-unis, bien des pensées viennent à l’esprit tant l’actualité nous renvoie à de sombres prémonitions mais aussi à des raisons d’espérer en la grande résilience de nos frères en humanité. Par Eric Cerf-Mayer.

Autant en emporte le vent ou peur sur la ville ?

Dans quelques heures, les États-unis vont sacrer leur 47e Président, Joseph Robinette Biden. Il y a 60 ans, jour pour jour, John Fitzgerald Kennedy, était investi dans un Washington paralysé par une tempête de neige mémorable mais dans une toute autre atmosphère… L’Histoire offre à nos mémoires des contrastes et des rappels saisissants, mais il est rare qu’elle reproduise les mêmes perspectives et soulève les mêmes espérances. Par Eric Cerf-Mayer.