Drapeaux français et australien

La première épreuve intra-européenne de l’après Brexit ?

Entre révélations incomplètes, indignations feintes et demi-mensonges, la connaissance « grand public » du dossier des sous-marins australiens évolue chaque jour. On finira peut-être par connaître les errements de la gestion de ce contrat hors normes puisqu’il portait sur la diésélisation de douze coques françaises conçues pour la propulsion nucléaire, pour les doter in fine d’armements américains. La répartition des parts de marché entre les partenaires et le jeu des indemnisations font que « Naval Group » devrait absorber le choc. D’autres aspects méritent pourtant qu’on s’y arrête.

Boris Johnson et l’Irlande du Nord : la politique de la terre brûlée

Les récents développements relatifs au protocole sur l’Irlande du Nord ne font hélas que confirmer la stratégie de Boris Johnson depuis le début dans cette affaire. Cet accord fut signé in extremis au mois de décembre 2020 afin de permettre la mise en œuvre effective du brexit à compter du 1er janvier 2021, la manipulation, l’affabulation et les mensonges du premier ministre apparaissent aujourd’hui dans toute leur dimension. Cela vient d’être révélé à la fois par David Frost le ministre de l’Irlande et nord et ancien négociateur pour le brexit de Boris Jonson, et par l’ancien conseiller et éminence grise du premier ministre, l’incontrôlable Dominic Cummings.

Accord commercial post-Brexit : l’Union européenne s’est-elle faite berner ?

Le Brexit constitue à n’en pas douter une rupture fondamentale dans l’histoire de l’Europe. Non pas uniquement sur le plan économique et commercial, mais également sur le plan sentimental, culturel et politique. Pour la première fois dans l’histoire de la construction européenne, un pays s’en va dans l’amertume et la rancœur. Le Royaume-Uni est devenu un Etat tiers à l’Union européenne. Réaction de Patrick Martin-Genier.

Brexit : clap de fin ?

Peu d’évènements auront tenu en haleine les médias et les opinions publiques d’Europe comme l’a fait le Brexit. Certains parleront d’exaspération. Eh bien cette longue série diplomatique touche à sa fin, et ce, dans une atmosphère assez délétère comme le souligne Patrick Martin-Grenier, qui prend ici une ultime fois la température des négociations entre Royaume-Uni et Union Européenne.

Quelle légitimité démocratique pour l'Union européenne ?

Refonder la légitimité démocratique et politique de l’Union européenne

Le référendum de la Grande-Bretagne validant la volonté du peuple britannique de sortir de l’Union européenne est la conséquence d’une distance qui s’est creusée entre l’Union européenne et les peuples des États-membres. Il est grand temps de créer un pacte de confiance fondé sur les valeurs de l’Union européenne.