Drapeaux français et australien

La première épreuve intra-européenne de l’après Brexit ?

Entre révélations incomplètes, indignations feintes et demi-mensonges, la connaissance « grand public » du dossier des sous-marins australiens évolue chaque jour. On finira peut-être par connaître les errements de la gestion de ce contrat hors normes puisqu’il portait sur la diésélisation de douze coques françaises conçues pour la propulsion nucléaire, pour les doter in fine d’armements américains. La répartition des parts de marché entre les partenaires et le jeu des indemnisations font que « Naval Group » devrait absorber le choc. D’autres aspects méritent pourtant qu’on s’y arrête.

Sous-marin nucléaire

La dureté de la réalité ou la juste place ?

En cette fin d’été 2021, la naissance du pacte de sécurité AUKUS conclu entre Washington, Canberra et Londres, au détriment du contrat d’achat de  sous-marins à propulsion conventionnelle par l’Australie à la France, négocié de longue date et rompu en apparence de manière soudaine  et brutale, a déclenché une crise entre pays alliés d’une amplitude digne des soubresauts observés en termes de relations internationales pendant la période où la Société des Nations a vainement camouflé les vicissitudes et atermoiements de la diplomatie occidentale face à la montée des périls… 

Gestion de projet

Les biais comportementaux l’emportent-ils sur les erreurs de gestion dans la contre-performance des grands projets ?

Avec des retards considérables au niveau de leur achèvement, des dépassements de coût parfois faramineux et des retombées économiques largement en deçà des attentes, les grands projets défraient souvent la chronique, en remettant en cause souvent la légitimité de l’action publique. Il semble que des erreurs de gestion et des biais comportementaux puissent expliquer leur contre-performance. Mais quelle explication l’emporte vraiment sur l’autre ?

Etats-Unis et OTAN

Sortir de l’OTAN

« Crise grave », « mensonge », « duplicité », « rupture de confiance », « mépris »… Notre ministre des Affaires Etrangères, JY Le Drian (quid du président ?), n’a pas eu de mots assez durs pour traduire l’attitude des Etats-Unis et l’Australie dans la vente de sous-marins qui avait été contractée. La France a même procédé au rappel de ses ambassadeurs de ces pays « alliés ». Il serait temps selon nous de se retirer à nouveau de l’OTAN. Mais cette fois-ci définitivement.

"Woke" dans un dictionnaire

« Wokisme » contre conservatisme ou le conflit des deux cultures dans l’Amérique actuelle

Certes, il a toujours existé aux États-Unis une nette opposition entre démocrates et républicains, ce qui fut sans doute, remarquons-le, un signe de vitalité de la démocratie américaine : c’est en effet dans les pays autoritaires, à plus forte raison totalitaires, que le parti au pouvoir ne trouve pas face à lui un ou plusieurs vrais partis d’opposition, à même d’exprimer sans retenue, fût-ce parfois avec excès, une critique de la politique gouvernementale conduite. Toutefois, cela n’avait pas empêché démocrates et républicains d’entreprendre de définir une politique dite « bipartisane », lorsque l’intérêt de la nation était en jeu.

Manifestation au Liban

Après l’explosion de Tleil (Akkar) : le Liban, de Charybde en Scylla

L’explosion dans un réservoir de Tleil au nord du Liban dans la région d’Akkar dans la nuit du 14 au 15 août, montre hélas qu’un an après celle intervenue le 4 août 2020 dans un hangar de Beyrouth d’un stock de nitrate d’ammonium ayant occasionné 200 victimes et de nombreux blessés, non seulement la situation n’a pas évolué sur le plan politique, mais elle a empiré d’une façon on ne peut plus dramatique, confirmant un cycle infernal dont le pays ne parvient pas à s’extraire.

Nuage de fumée orange

Ciel de feu sur la Grèce, les raisins de la colère mûrissent sur le reste de l’Europe…

Triste été 2021, le feu est aux portes d’Athènes, au cœur de la maison de l’Europe, et il chasse les habitants de l’île d’Eubée qui fuient sa morsure mortelle sous le regard impavide des étoiles, tandis qu’un peu plus au Nord, une météorologie maussade assombrit durablement le moral des estivants et souligne la disparité des situations, sur fond de recrudescence du variant Delta et de grande confusion dans les esprits sur les parades retenues par les dirigeants de l’heure…