Histoire du vandalisme, Louis Réau

Entre vandalisme et créations : Napoléon jugé par Louis Réau

Matthieu Creson nous rappelle ici comme l’historien de l’art Louis Réau (1881-1961), trop peu relu aujourd’hui selon lui, a su brillamment reconnaître dans son Histoire du vandalisme, avec autant d’intelligence que d’érudition et de sûreté de jugement, les torts (parfois inexcusables) comme les mérites de Napoléon en matière de conservation et d’enrichissement du patrimoine culturel. En dépit des nombreuses mutilations et destructions qui lui sont directement ou indirectement imputables, à Paris comme en province, il n’en reste pas moins, rappelle Louis Réau, qu’il fut aussi un grand bâtisseur, de même que l’inventeur d’un style véritablement nouveau, que l’on nomme habituellement style Empire et que l’on aurait bien plutôt dû baptiser selon lui style Napoléon, tant ce dernier a pris une part active à son essor.

Palais de justice

Procès du siècle ?

Il est 21h20, ce vendredi 15 novembre 2015, lorsque la normalité quitte la capitale. Aux abords du stade de France, où se joue un France-Allemagne, une première explosion vient de retentir. Elle a eu lieu devant la porte D. En plus de celle du kamikaze qui portait la ceinture d’explosif et qui a fait une première victime. Un autre kamikaze a activé sa ceinture, cette fois près de la porte H. Elle ne fait heureusement aucune victime. 

Libération du territoire et reconstruction – 1871-1878 – suite

A l’occasion des 150 ans de la proclamation de la République, la Revue Politique et Parlementaire a publié en septembre dernier « un cahier républicain ». Durant toute cette semaine, nous diffusons les contributions du « deuxième cahier républicain » rédigé par l’Observatoire de la vie politique et parlementaire pour les 150 ans des Assemblées de Bordeaux et de Versailles. Aujourd’hui la seconde partie de « La République reconstruit Paris » par Patrick Restellini.