Jean-Luc Mélenchon

La chronique présidentielle de Frédéric Saint Clair : Jean-Luc Mélenchon ou le populisme petit-bourgeois

Jean-Luc Mélenchon effectue sa rentrée politique avec des propositions « d’urgence sociale » qui ont fait réagir : SMIC à 1400€ net, année blanche pour les profits du CAC40, création de 1 million d’emplois aidés, blocage des prix des produits de première nécessité, etc. Un programme qui semble résolument orienté en direction des catégories populaires. Qu’en est-il réellement ?

Pérou

Pérou : retour sur des élections présidentielles agitées

Ce 28 juillet 2021 ne représentait pas n’importe quelle date dans l’histoire du Pérou, c’était l’anniversaire du bicentenaire de l’Indépendance du Pérou. Sur fond de COVID19 et d’une situation post-électorale confuse, cette date événement était aussi marquée par l’investiture du nouveau président Pedro Castillo. La société péruvienne est polarisée, entre une volonté de changement mais aussi une conservation des traditions qui font la richesse du pays.

Elections départementales et régionales 2021

Régionales 2021 : quels enseignements et quelles projections pour 2022 ?

Malgré un scrutin aussi spectral que le précédent, où l’abstention a frôlé les 65%, quelques scores en apparence élevés, autant à droite qu’à gauche, et de nombreuses déconvenues, pour le parti présidentiel et le Rassemblement National, ont conduit le « vieux monde » à rêver de nouveau à des lendemains qui chantent, et à envisager l’élection présidentielle avec un optimisme inédit. Véritable renouveau politique ou bien écran de fumée ?

Emmanuel Macron

La prochaine élection présidentielle : Emmanuel Macron part à la découverte des besoins des Français

La France est dans une situation périlleuse, aux plans économique et social, et ne voilà-t-il pas qu’Emmanuel Macron entreprend sa campagne électorale comme si de rien n’était ? Il se propose d’effectuer un tour de France de deux mois pour « prendre le pouls du pays ». Il a appelé cela un « pèlerinage laïc ».

Loi française

Pourquoi ne pas soumettre le Président de la République à l’article 27 de la Constitution ?

À vocation parlementaire1, l’article 27 de la Constitution de 1958 aurait dû, par la force des choses, se « présidentialiser » avec l’élection d’Emmanuel Macron en 2017. C’est en tout cas l’horizon que permettait d’entrevoir la désignation d’un Président-hors-partis. Ce billet vise donc à repartir du discours de Bayeux du mois de juin 1946 pour en interroger l’actualité et ainsi comprendre pourquoi la mise en place d’un Président placé « au-dessus des partis politiques » trouve difficilement à s’appliquer en dépit de l’approbation criante d’une partie de l’électorat Français.

Vote France

Politique du pire ?

A défaut d’être centrée sur des enjeux politiques locaux mobilisateurs, la campagne en vue des élections régionales et départementales semble déjà négligée, au moins par les médias et les états-majors partisans nationaux, au profit de l’autre, celle des élections présidentielles. Plus précisément, l’attention se focalise sur le second tour de ce scrutin-ci, quand ne resteront en lice que deux candidats entre lesquels les français devront finalement choisir. Combien tragique est d’ailleurs cette simplification de la vie politique de notre pays qui appauvrit le débat public et éloigne le citoyen des réalités…