Terrorisme et folie entre science(s) et politique(s)

Chaque attentat ravive le débat, souvent posé de la manière la plus caricaturale « les terroristes sont-ils fous ? ». Sur les plateaux TV comme dans la presse écrite les avis se succèdent sans qu’un consensus ne semble jamais émerger, quand bien même les services de renseignement et les lois sur le terrorisme poussent de plus en plus à une prise en compte des profils psychologiques. Qu’en est-il de la recherche et du savoir sur la psychologie des terroristes ? Quels sont les biais, les aprioris et les freins qui peuvent traverser ce champ du savoir ? Sans prétendre à l’exhaustivité ce texte engage à une réflexion sur la question et les enjeux du savoir sur folie et terrorisme.

Afghanistan : et si la communauté internationale laissait enfin une chance aux solutions régionales ?

Des milliers de morts, des milliards de dollars engloutis pour remplacer les talibans par les talibans. Vingt ans après le début des opérations, le 31 août 2021 a marqué l’échec des Etats-Unis qui ont dépensé plus de 750 milliards de dollars (680 milliards d’euros) dans cette guerre, la plus longue de leur histoire, alors que près de 2 000 soldats américains n’en sont jamais revenus. Par Nathalie Goulet, sénateur de l’Orne.

Les Républicains

Chronique présidentielle : Débat LR, un conformisme atlantiste regrettable en matière de guerre contre le terrorisme

Lundi 8 novembre au soir a eu lieu le premier débat du Congrès LR, un débat assez long sans être ennuyeux ; utile pour commencer à distinguer les approches des cinq candidats. Une unique question internationale : la guerre ! La guerre au Mali. La guerre contre le terrorisme islamiste. L’occasion d’exposer les contours d’une approche de la guerre lucide et innovante ? Pas vraiment.

La France Orange mécanique : Repenser l’usage de la violence physique légitime

Face à la violence qui secoue la société, deux conceptions de la justice s’opposent : humanisme pénal vs réalisme pénal. Frédéric Saint Clair s’attache à montrer que ces deux approches sont dans l’impasse. La raison ? Défendre la société est un acte politique. Dès lors, un changement de paradigme visant à repenser l’usage de la violence légitime s’impose.

Ali Maisam Nazary : « En nous soutenant, vous vous donnez une ultime possibilité d’en finir avec le terrorisme global »

Afin d’aider nos lecteurs à mieux comprendre la situation réelle de l’Afghanistan, Gaël-Georges Moullec a recueilli les propos d’Ali Maisam Nazary à l’occasion de sa venue en France. Le responsable des relations extérieures du Front de résistance nationale d’Afghanistan (NRF) revient notamment sur la naissance et l’action de son mouvement dirigé par Ahmad Massoud, fils du célèbre commandant Ahmed Shah Massoud, assassiné le 9 septembre 2001 par Al-Quaïda.

Police

Djihadisme : l’obsession psychiatrique

Dans le bandeau de BFMTV qui accompagnait l’allocution du ministre de la Justice, on pouvait lire, au sujet de l’agresseur de la policière municipale de La Chapelle-sur-Erdre : « suspect schizophrène et radicalisé ». L’ordre des qualificatifs, repris tel quel également par Le Monde et Libération entre autres, n’est pas anodin, surtout lorsqu’on sait que le ministre de l’Intérieur, dans son allocution, avait d’abord présenté le caractère radicalisé (inscrit au fichier FSPRT) de N’diaga Dieye, avant d’évoquer sa schizophrénie.