Conseil Constitutionnel

Pass sanitaire et Conseil constitutionnel : une décision trop attendue ?

La loi relative à la gestion de la crise sanitaire et au pass sanitaire a été votée à l’issue d’une réunion animée et intense de la Commission mixte paritaire (CMP). Pour une fois, le gouvernement aura écouté les sénateurs, alors que traditionnellement il n’a aucun état d’âme à revenir au projet initial tel que voté par l’Assemblée nationale en première lecture. S’il faut s’en réjouir, force est aussi de constater que le gouvernement ne pouvait s’offrir le luxe d’une nouvelle lecture qui eut retardé encore plus la mise en œuvre des mesures et aurait contraint le Conseil constitutionnel à repousser lui-même la date de sa décision.

Vaccin

« Notre pays est fracturé par le Pass sanitaire du Covid-19 »

Alors que nos aïeuls ont durement obtenu certaines de nos libertés, voilà que la situation sanitaire liée au Covid-19 devient un prétexte pour l’exécutif de contraindre les Français et d’installer une société à deux vitesses, mêlant ségrégation sanitaire et division entre les individus. Le malaise est palpable, la société est en train de se fracturer. 

Pass sanitaire France

Extension du passeport sanitaire : une mesure inapplicable qui fracture la société

Lundi 12 juillet, le président Macron a pris de nombreux Français de court en leur annonçant l’extension du passeport sanitaire à des activités du quotidien telles que la fréquentation des cafés, restaurants ou centres commerciaux, ainsi qu’aux transports de longue distance, souvent utilisés en cette période de vacances. Personne n’a été dupe : avec la fin de la gratuité des tests sans prescription médicale, promise pour l’automne, c’est une condamnation à la mort sociale de ceux qui refuseront de se faire vacciner.

Drapeau français et vaccin Covid

Et le déclic fut

Surplomber le mont Titano depuis Saint-Marin, s’émerveiller dans le quartier de Trastevere, reprendre un billet d’avion pour un nouveau déplacement sans attendre et sans contraintes… Un horizon qui s’éclaircira avec la saveur d’une liberté retrouvée. Redécouvrir cette liberté, que l’on trouvait, voici un temps, banale et normale. L’adresse du chef de l’Etat le 12 juillet, a été une manière ferme et sans détour d’inciter les Français à être parties prenantes de leur liberté. Un levier : le vaccin. 

Bienvenue au pays des shadoks !

Douce et belle France, du haut du ciel, de Voltaire à Claude Pieplu, le regretté père des shadoks, en passant par Beranger  tous les penseurs et pamphlétaires qui ont illustré au long des siècles le formidable sens de l’humour et de la résilience du peuple du royaume hexagonal, doivent se réveiller et sourire, en dépit de la gravité de l’heure, et songer qu’heureusement il y a bien longtemps que le ridicule ne tue plus sur cette terre qui s’ éveille au renouveau, en ce 20 mars 2021… Par Eric Cerf-Mayer.

La stratégie de vaccination : quel prix ?

Face à la vigueur de la pandémie de la Covid-19, seule la stratégie de vaccination constitue la porte de sortie de cette épreuve qui a balayé les existences de plus de 73.800 Français et bouleversé les trajectoires économiques de millions d’autres jusqu’à les plonger désormais dans des formes sévères de désespoir. Pour Jean-Yves Archer, l’urgence de la vaccination est plus forte que le célèbre « quoiqu’il en coûte » et dès lors peu importe son prix.