COVID-19: neuf pays d’Afrique protestent contre l’absence d’allégement des embargos en cours

Les sanctions économiques actuelles frappant certains pays d’Afrique illustrent à quel point ce continent est le lieu d’affrontement indirect de diverses puissances engagées entre elles dans une lutte d’influence pour le contrôle des ressources. Par Thomas Flichy de La Neuville, Gregor Mathias, Laurie Pavanello et Marie Delage.

COVID 19 : Entre « rêve géorgien » et cauchemar américain.

Dans le contexte de la pandémie mondiale, la Géorgie a su tirer son épingle du jeu en prenant tôt des mesures de protection de la population, et en organisant des plans d’aide pour soutenir l’économie. A l’autre extrémité, les Etats-Unis, dont le président M. Trump n’a pris de mesures que tardivement, est l’un des pays les plus touchés par le coronavirus, avec des centaines de morts chaque jour. Analyse d’un succès et d’un échec par Georges Estievenart.

Faut-il avoir peur de la Covid ?

Au début septembre 2020, la France semble revenue près de 200 ans en arrière. Comme à l’époque du choléra décrite par J. Giono dans Le hussard sur le toit, il faudrait se tenir loin les uns des autres et se méfier de tous. La situation sanitaire justifie-t-elle cette peur et les précautions exceptionnelles demandées aux Français ? Par Dominique Labbé et Dominique Andolfatto.

Covid-19 en Amérique latine : « business as usual » ou rupture historique ?

Les chiffres de progression de la pandémie s’égrènent depuis plusieurs semaines, le décompte se poursuit sans laisser entrevoir pour l’heure, d’embellie. L’Amérique latine compte désormais plus de 250 000 décès, près de 6,4 millions personnes contaminées. Les chiffres s’affolent, les perspectives s’assombrissent chaque jour un peu plus. Zoom sur la situation par Pascal Drouhaud et Guillaume Asskari.

Covid-19 : l’Amérique latine dans l’œil du cyclone

L’Amérique latine est devenue la deuxième région du monde, la plus touchée par la pandémie de Covid-19. Désormais, ce sont plus de 5 000 000 personnes qui sont contaminées et plus de 202 000 qui sont décédées. Quelles perspectives pour cette région frappée de plein fouet par la Covid-19 ? Pascal Drouhaud et Guillaume Asskari font le point pour la Revue Politique et Parlementaire.

Contribution multidisciplinaire à l’analyse et à la prospective sur la crise Covid-19

Dans le cadre du séminaire MIE de l’Ecole du Val-de-Grâce (www.malinfemerg.org), la réunion prévue en 2020 a été convertie en plusieurs rencontres à huis clos du comité de pilotage dédié à une analyse et une réflexion prospective multidisciplinaire et multisectorielle sur la crise Covid-19, dans l’esprit des concepts « OneHealth » et « Ecohealth ». Par Gilles Boëtsch, Catherine Leport et Jean-François Guégan, avec les contributions de Henri Bergeron, Frédéric Keck, Jocelyn Raude, Sylvie Sargueil.

Gestion du Covid-19 : un modèle de Kakistocratie, où règnent les médiocres !

Avec le jour d’après viendra celui de rendre des comptes. De nombreuses plaintes d’associations de victimes, de soignants, d’assesseurs électoraux et de détenus ont été déposées devant la Cour de justice de la République (CJR), visant plusieurs membres du gouvernement. Le coronavirus accouchera-t-il de scandales comme le sang contaminé ou l’amiante ? s’interroge Philippe Naszályi, Directeur de la Revue des Sciences de Gestion et Président du Conseil Territorial de Santé Essonne.

Covid-19 : une défaite française

Avant la mise en place d’une commission d’enquête sur la crise du covid-19, l’Assemblée nationale avait lancé une mission d’information. Dans le rapport de cette mission, publié le 3 juin, se trouve l’une des clés pour comprendre les mauvais résultats de la France face au covid-19 : le désarmement de la médecine.

Le Covid-19 et l’idéologie « zéro mort » : fallait-il vraiment confiner les populations dans nos pays ?

La pandémie du Covid-19, ce coronavirus qui nous vient de la province chinoise de Hubei, a en quelques semaines ébranlé le monde entier. Tous les continents se sont trouvés touchés, les uns après les autres, à une vitesse extraordinaire. Pour tenter de freiner la propagation du virus, presque tous les gouvernements ont pris des mesures coercitives sévères consistant à confiner, chez eux, tous les habitants. Au nom de l’idéologie « zéro mort » la plupart des pays ont donc mis à l’arrêt leur économie, passant outre aux conséquences qui en résulteraient pour l’emploi et la santé de leurs entreprises. Par Claude Sicard, économiste, consultant international.